Samedi 23 novembre 2019

Comment te reconnaître? (Matthieu 25,31-46)


Lire le texte

Il pourrait passer à côté de moi et peut-être que mes yeux ne le verront pas, il pourrait s’asseoir à ma table et peut-être que je n’y prêterai même pas attention, il pourrait se présenter devant ma porte et peut-être que je ne le prendrai pas au sérieux… Nombreuses sont ces situations de la vie courante où nous ne sommes pas pleinement présents avec ceux qui nous entourent et où nous ne voyons pas que cet autre pourrait être Jésus lui-même. Ce passage clé de l’évangile de Matthieu me dérange, il m’interpelle, il met en exergue tous mes manquements! Est-ce que j’arrive à voir le visage du Christ se dessiner dans le visage de toutes les personnes rencontrées sur ma route? Est-ce que je suis suffisamment ouverte, attentive, vigilante pour ne pas passer à côté de LA rencontre? Cela reviendrait à dire «voir Dieu dans mon frère», mais est-ce vraiment cela que je ressens? Quand je pose mon regard sur l’autre, je le vois différent ou familier, étranger ou connu, aimant ou méprisant, et selon la situation, je le laisse me rencontrer ou au contraire, je m’éloigne de lui parce qu’il me fait peur. Oui, Christ revêt tous ces visages à la fois, qu’ils me soient complémentaires ou familiers, ou qu’ils me soient étrangers ou différents.

Carole Perez

Prière: Seigneur, aide-moi à te voir en dehors des routes et des sentiers balisés, dans le regard de toutes les personnes que tu mets sur ma route. Renverse mes valeurs habituelles et déplace mes attentes pour que je puisse t’apercevoir partout où tu te donnes à voir.  

Référence biblique : Matthieu 25, 31 - 46

Commentaire du 24.11.2019
Commentaire du 22.11.2019