Dimanche 15 septembre 2019

Jeûne fédéral - Psaume 146


Lire le texte

Ne mettez pas votre confiance dans des notables, simples humains : Un jour, leur souffle s’en va. Retour à la poussière… Bonheur à qui s’appuie sur l’Eternel son Dieu, soutien et force ! Sur qui compter ? Chaque fois qu’une épreuve ou une décision importante se présente qui nécessite de l’aide, nous voici placés à un carrefour : est-ce alentour ou en haut que nous chercherons le secours ? Vient alors la solution, inspirée d’un credo – coiffé d’une béatitude (v. 5) – qui remonte opportunément à la mémoire : Dieu créateur dans la préhistoire des hommes; royalement fidèle à son peuple tout au long de son périple dans le monde ; aujourd’hui et toujours présent aux plus démunis (vv. 5 à 10). S’appuyer (v. 5), c’est faire reposer notre poids sur une pierre secourable rencontrée providentiellement au bord du chemin, juste à hauteur pour qu’on s’y assoie et dépose un temps la charge. L’option est prise : commençons par chanter la louange de celui qui conduit nos projets au ciel et ne les laisse pas s’ensabler dans la poussière dont les humains sont tirés.


Prière: Echo dans les textes de ce dimanche « Nous attendons la cité à venir. Offrons donc sans cesse à Dieu notre louange comme un sacrifice ! » (He 13,9-16) « Mais tous, l’un après l’autre, déclinèrent l’invitation au festin… » (Lc 14,15-24) Cantique « PsC » n° 406 ; « Alléluia » n° 55-09  

Référence biblique : Psaumes 146

Commentaire du 16.09.2019
Commentaire du 14.09.2019